Logement et confort : prenez l’air !

L’air intérieur est 5 à 10 fois plus pollué que l’air extérieur, et nous passons 80 à 90% de notre temps à l’intérieur des bâtiments. Or un logement mal ventilé peut avoir des conséquences graves sur votre santé : problèmes respiratoires, allergies, intoxications… Naturellement en ouvrant les fenêtres, mais également via une VMC performante (ventilation mécanique contrôlée)… Pensez à aérer chez vous !

VMC 

Pensez à aérer une fois par jour

Ouvrez les fenêtres en grand, pendant 5 à 10 minutes une fois par jour, afin de renouveler l’air. A choisir, faites-le après avoir fait la cuisine ou après vous être douché, afin d’évacuer au plus vite l’air humide de la maison, moins sain et plus difficile à réchauffer.  

L’extraction de l’air vicié par extracteur individuel

L’extracteur individuel assure la ventilation d’une seule pièce comme la cuisine, les toilettes ou la salle de bains. Composé d’un seul bloc qui contient un moteur, on le pose contre l’un des murs extérieur de la pièce. Le plus souvent, on couple le fonctionnement électrique de l’extracteur avec l’éclairage de la pièce, ce qui permet de ne ventiler que ponctuellement, quand c’est nécessaire. Bon à savoir : il existe également des extracteurs double flux individuels pièce par pièce, qui constituent une excellente alternative lorsque votre logement de permet pas l’installation d’un système de VMC double flux général.  

La VMC simple flux

Il existe deux types de VMC simple flux :
  • Les VMC autoréglables : elles font entrer l‘air neuf dans les pièces de vie (salon et chambres) et extraient l’air humide des pièces comme la salle de bains, les toilettes ou la cuisine pour les évacuer via un système de gaines. Leur débit d’extraction de l’air est constant.
  • Les VMC hygroréglables : le débit d’extraction de l’air varie en fonction de l’humidité de l’air. Ce type de VMC est moins consommateur d’électricité que les VMC autoréglables. 

La VMC double flux

Les systèmes de VMC double-flux sont composés de 2 circuits de conduits reliés à un échangeur thermique. L’un des deux extrait l’air vicié du logement, l’autre insuffle de l’air neuf. Sans se mélanger, ces deux flux d’air passent par l’échangeur thermique de la VMC. Celui-ci les filtre et récupère une partie des calories de l’air sortant pour réchauffer l’air entrant. C’est donc la meilleure solution pour limiter les déperditions d’énergie liées à la ventilation de votre logement tout en lui assurant un air de qualité. Mais elle doit impérativement être installée dans un bâtiment étanche à l’air, ce qui n’est généralement pas le cas des bâtiments anciens. Il existe également des systèmes de VMC double flux thermodynamique, qui chauffent l’air entrant grâce à une pompe à chaleur.   Vous souhaitez installer un système de VMC chez vous et vous avez des questions ? Consultez notre équipe de spécialistes au 0 820 889 529 (N° Indigo – 0,15 € TTC / min)   Crédit photo : Jay Mantri    
Garantie
et sav
Livraison
à domicile
Installation
à domicile
Paiement
100% sécurisé
Note et
satisfaction client
Programme
de fidélité
Copyright © 2018 Domotelec. Tous droits réservés.