Plancher chauffant / Chauffage au sol

Le chauffage au sol est un émetteur qui s’avère discret et efficace. Il va chauffer, de manière homogène, l’ensemble des pièces d’une habitation. Fini les radiateurs qui encombrent les murs, le plancher chauffant devient le chauffage principal d’une habitation.

Ce système peut être mis en place lors d’une construction ou lors d’une grosse rénovation.

Principe de fonctionnement

Un système de chauffage, telle qu’une pompe à chaleur Air/Eau va alimenter en eau un réseau de tubes qui sera réparti sur l’ensemble d’une habitation. Lorsque l’eau chaude passera dans ce réseau, la chaleur sera diffusée par le sol pour apporter un confort optimal.

Le plancher chauffant doit-être alimenté en basse-température, de l’ordre de 25°C à 30°C maximum afin d’éviter le phénomène des jambes lourdes.

S’il est couplé à une pompe à chaleur Air/Eau réversible, cet émetteur peut aussi rafraîchir en été. La baisse de température sera faible car sinon il y aurait de la condensation qui apparaitrait au niveau du sol.

Il est aussi possible d’avoir dans une même habitation un plancher chauffant et des radiateurs à eau chaude.

Exemple : un plancher chauffant pour le rez-de-chaussée et des radiateurs à l’étage.

Avantages du plancher chauffant

Le chauffage au sol présente de nombreux avantages :

  • - Invisible. Etant donné que le réseau de tubes est intégré dans le sol, vos murs restent libres
  • - Très bonne répartition de chaleur et aucun brassage de poussières
  • - Aucun bruit et nuisance sonore
  • - Consommation maitrisée grâce à une température d’eau relativement basse et grâce à l’inertie de la dalle
  • - Réversible. Selon la pompe à chaleur choisie, vous pourrez chauffer en hivers et rafraichir en été

Mise en place d’un plancher chauffant

Etape 1 : Des dalles lisses ou à plots sont placées sur la chape béton. Il existe différentes épaisseurs de dalles et différentes résistances thermiques qui varieront selon votre logement (neuf ou rénovation), isolation, département, etc. Un thermicien/bureau d’étude déterminera la résistance thermique qu’il faudra avoir au sein de votre habitation.


Etape 2 : Des tubes PER sont ensuite placés sur les dalles en forme d’escargot afin que ces tubes ne se chevauchent pas. La densité des tubes (plus ou moins espacés) fera varier la puissance de votre plancher chauffant.


Etape 3 : Lorsque ces tubes sont positionnés dans l’ensemble des pièces, il sera nécessaire de couler une chape liquide ou dalle flottante afin de pouvoir y mettre par-dessus un parquet, plancher, carrelage ou moquette.

Pose d’un plancher chauffant en images

Etape 1 : dalles

Pose des dalles

Etape 2 : tubes PER

Pose des tubes PER
Etape 3 : chape liquide

Pose de la chape liquide

Les différents éléments d’un plancher chauffant

Schema plancher chauffant

Un chauffage au sol peut être couplé à une pompe à chaleur Air/Eau basse température

Garantie
et sav
Livraison
à domicile
Installation
à domicile
Paiement
100% sécurisé
Note et
satisfaction client
Programme
de fidélité
Copyright © 2018 Domotelec. Tous droits réservés.