En raison des manifestations actuelles, les livraisons peuvent être perturbées.

Chauffage : les règles d’or du confort thermique

A l’intérieur de votre logement, votre confort thermique dépend principalement de 3 facteurs-clés : la température bien sûr, mais aussi l’hygrométrie et les courants d’air.

1/ La température

Dans un logement sain et sans courant d’air, la température ressentie correspond à une moyenne pondérée entre la température rayonnante des parois, la température de l’air et la température de contact direct avec les objets. La température rayonnante compte pour moitié dans le confort thermique global d’un logement. La température des murs, des sols, des plafonds et même des meubles et des objets de la maison atteint ses occupants par rayonnement. C’est pourquoi il est crucial de bien isoler son logement, car dans une maison mal isolée, les parois resteront froides même si vous chauffez l’air. La température de l’air ambiant compte également quasiment pour moitié dans le confort thermique. C’est pourquoi on chauffe l’air en hiver grâce à des systèmes de chauffage (radiateurs, pompes à chaleur…). La température idéale dépend au final de la température de l’air ambiant et de celle des parois. L’idéal est que l’écart entre les deux reste inférieur à 4°C. Enfin, la température de contact direct avec les objets influence également légèrement la perception que l’on a de la température globale du logement. Le carrelage froid, les objets en métal… entrainent une légère perte de calories pour le corps qui les touchent et donc un confort moindre.
  Radiateur humidificateur

2/ L’hygrométrie ou taux d’humidité

La température ressentie d’un lieu dépend également fortement du taux d’humidité de l’air. Ce taux doit être compris entre 30 et 65 % pour un véritable confort thermique. En-dessous l’air est trop sec, au-delà trop humide. L’hiver, l’air a tendance à être plus sec que l’été, puisque le chauffage l’assèche. Pensez à ajouter de l’humidité avec des humidificateurs d’air. Sachez qu’il existe aussi des radiateurs avec humidificateurs incorporés. A l’inverse, soignez bien le système de ventilation de vos pièces d’eau(cuisine et salle de bains), afin d’éliminer au mieux la vapeur d’eau qui s’en dégage. Sinon, l’humidité risque vite d’être excessive.  

3/ Les courants d’air

Les courants d’air donnent une sensation de froid car… ils favorisent l’évaporation de la transpiration ! Agréables en été donc… mais désagréables en hiver. Pour éviter les courants d’air en hiver, vérifiez bien l’étanchéité des menuiseries : portes et surtout fenêtres. Pensez également à faire contrôler régulièrement votre VMC car un système de ventilation déréglé peut rapidement entraîner des courants d’air trop importants et trop rapides.   Vous souhaitez bénéficier de conseils personnalisés? Contactez notre équipe de spécialistes au 0820 889 529 (numéro indigo, rappel immédiat). Vous pouvez aussi consulter notre site internet : https://www.domotelec.fr/chauffage/chauffage-electrique.php
Garantie
et sav
Livraison
à domicile
Installation
à domicile
Paiement
100% sécurisé
Note et
satisfaction client
Programme
de fidélité
Copyright © 2018 Domotelec. Tous droits réservés.