Notre standard sera exceptionnellement fermé le 07/12/2022, nous restons joignables par mail. Nous nous excusons pour la gêne occasionnée et vous souhaitons une agréable journée.

Quel type de radiateur à inertie est le plus économique ?

Il est bon de rappeler que peu importe votre appareil, que vous preniez un radiateur à inertie, des convecteurs, un panneau rayonnant, etc... un radiateur ne sera économique que si votre logement a une très bonne isolation. Ce n'est qu'à cette condition que vous pourrez réduire votre consommation et donc votre facture d'électricité.
Ensuite, viendra le choix des produits que vous installerez dans votre maison, et c'est là que les radiateurs à inertie apporteront des économies non négligeables par rapport aux autres modèles.

Le principe d’un radiateur électrique à inertie est de continuer à diffuser la chaleur qu’il accumule, même lorsqu’il est éteint.
Parmi les différents chauffages, les radiateurs à inertie sont donc les radiateurs électriques qui procurent la chaleur la plus douce et surtout la plus homogène, puisqu’ils évitent les « chauds-froids ». Il en existe beaucoup, que l’on différencie par leur cœur de chauffe et leur matériau principal : certains sont en effet composés d’une matière sèche, d’autres d’un fluide caloporteur. Il en existe différents modèles, à briques réfractaires, en verre, en fonte, etc.
Dans tous les cas, les radiateurs à inertie sont ceux qui permettent vraiment d’allier performance thermique et économies d’énergie.

Radiateur a inertie verre

Quel est le radiateur à inertie le plus économique ?

Un radiateur à inertie coûte entre 500 et 2000 €. Les écarts de prix d’un radiateur à l’autre dépendent du modèle, de la puissance du radiateur et de ses caractéristiques techniques.
Lorsque l'on parle de prix, il faut prendre en compte l'appareil, mais aussi votre facture d'électricité. Un produit avec une consommation d'énergie élevée et un faible cout à l'achat sera une perte d'argent à long terme. En l'espace d'un ou deux ans, la différence de prix est comblée entre un produit performant et couteux et un "premier prix".
Dans tous les cas, ce sont des chauffages qui permettent de faire des économies d’énergie importantes par rapport aux radiateurs classiques (convecteurs, panneau rayonnant, accumulateurs) : de l’ordre de 20 à 45 % par rapport à un convecteur classique. Par conséquent, l’investissement à l’acquisition est rapidement amorti à l’usage.

 

Plus le radiateur est lourd, plus il retient la chaleur

En effet, c’est la masse de la matière utilisée comme cœur de chauffe du radiateur qui constitue principalement le poids du radiateur. À technologie similaire, plus cette matière est lourde, plus elle est capable de conserver la chaleur.
De ce fait, un appareil de chauffage en fonte retiendra plus longtemps la chaleur et réduira votre consommation d'électricité tout en vous apportant plus de confort.

Les avantages des radiateurs à inertie fluide

Les appareils à inertie fluide sont composés de résistances, directement plongées dans le fluide caloporteur (un matériau liquide). Ce fluide transmet la chaleur à un matériau rayonnant par sa circulation dans un circuit fermé. Suivant les modèles, vous aurez affaire à un bain d'huiles végétales ou minérales, en guise de fluide caloporteur.

  • Jusqu'à 30 % d'économies d'énergie par rapport à des appareils type convecteurs
  • Une diffusion de la chaleur homogène dans tout le logement
  • Une montée en température rapide
  • De nombreuses options de pilotage et régulation (thermostat, détection d'absence, programmation...) directement intégrées dans les produits les plus récents
  • Une sensation de chaleur comparable à un chauffage central


Ils sont donc particulièrement bien adaptés aux besoins d’une chambre par exemple, zone où l’on abaisse la température dans la journée.

Les avantages des radiateurs à inertie sèche (fonte, briques réfractaires, verres, etc.)

Ces appareils à inertie sèche sont composés d'un coeur de chauffe solide. Une fois branchés sur le réseau électrique du logement, le courant va traverser la résistance, produisant de la chaleur par effet joule.

  • La chaleur produite n'est pas immédiatement diffusée en totalité, mais reste stockée dans le coeur de chauffe, afin d'être restituée progressivement dans la maison
  • Le produit continue de chauffer même à l'arrêt grâce à la chaleur stockée dans le coeur de chauffe
  • Plus solides et résistants que les appareils à inertie fluide
  • Consommation d'énergie réduite
  • Une sensation de chaleur douce et confortable

Parmi ce type de chauffage, on peut distinguer plusieurs produits, avec des coeurs de chauffe différents.
Nous vous les détaillons ci-dessous afin que vous puissiez vous faire votre avis.

Le chauffage inertie bloc fonte

Ici, le coeur de chauffe est en fonte. Matériau qui possède les meilleures propriétés d'inertie et une excellente diffusion de la chaleur.
Plus couteux à l'achat que les produits qui vous seront présentés ci-dessous, ils apporteront néanmoins un confort inégalable dans votre logement et réduiront fortement votre consommation électrique.
Vous trouverez de très bons radiateurs bloc fonte chez Noirot, Airelec, ou encore Thermor et Atlantic.

Le chauffage inertie bloc aluminium

Ici, comme son nom l'indique, le corps de chauffe est en aluminium. La montée en température est donc plus rapide que sur un radiateur bloc fonte, mais l'inertie moins performante. Son prix est donc un peu moins élevé. C'est un très bon produit, légèrement en dessous du bloc fonte niveau performance, mais tout de même très performant comparé à la totalité des systèmes de chauffage du marché.
Comme pour les radiateurs bloc fontes, vous trouverez de très bons radiateurs à inertie bloc aluminium chez Noirot, Airelec, et Atlantic.

Les appareils céramique

Un chauffage avec un coeur de chauffe en céramique, matériau théoriquement plus performant que les blocs fontes / aluminium. Cependant, la faible quantité de céramique présente dans le radiateur le rend finalement moins performant que ses confrères.
Vous pourrez trouver des radiateurs céramique en stock de la marque Varma, chez Domotelec.

Les chauffages acier / verre

 

Composé d'une façade en acier et d'un coeur de chauffe en verre, son efficacité est similaire à celle d'un bloc fonte. Il réduira donc votre facture d'électricité, tout en apportant confort et design. La grande différence avec un bloc fonte est portée sur l'aspect visuel du produit, plus travaillé, moderne et design.
Vous trouverez chez nous des radiateurs acier et verre de la marque Campa.

Bien choisir la puissance de son radiateur

Ce qui vaut pour tous les radiateurs est d’autant plus vrai pour les radiateurs à inertie : quand on choisit un type de chauffage insuffisamment puissant pour la taille de la pièce, le radiateur s’allume constamment. Résultat : il ne fonctionne plus vraiment à inertie et l’on augmente considérablement la consommation d'énergie. À l’inverse, un radiateur surpuissant par rapport à la taille de la pièce coûtera plus cher à l’achat… ce qui est donc inutile. Attention donc à choisir la puissance de votre radiateur à inertie en fonction de vos besoins et de bien vous occuper de la régulation, en paramétrant ou choisissant le bon mode de régulation, via le thermostat digital. Autres points importants pour choisir la bonne puissance : l'isolation de votre logement et les pièces de la maison où vous comptez installer le produit (il y aura des différences selon le besoin entre une salle de bain et la chambre par exemple).
Pour vous aider à faire le point sur la puissance nécessaire à vos radiateurs, vous pouvez consulter notre article : "Quelle puissance choisir pour mon radiateur ?".
Si vous avez besoin d'un avis complémentaire, ou de faire une évaluation rapide de vos besoins, n'hésitez pas à nous contacter.

Les goûts et le design…

Enfin, dans les écarts de prix entre les différents radiateurs à inertie rentre aussi en ligne de compte le design. Il en existe par exemple en granit, en pierre de lave, en verre, aussi fin qu'un panneau rayonnant, avec thermostat déporté ou camouflé,… Certains radiateurs minéraux sont même de véritables œuvres d’art, ce qui explique leur prix.