Climatisation réversible : pour ou contre ?

Un système de climatisation classique ressemble très fortement à celui d’un réfrigérateur. L’appareil pompe la chaleur de l’air de la pièce dans laquelle il se trouve et le rejette à l’extérieur, de même qu’un réfrigérateur pompe la chaleur de l’intérieur du meuble pour le rejeter à l’extérieur. C’est donc un système utile et agréable l’été, inutile l’hiver. Un climatiseur réversible – ou pompe à chaleur air-air - est lui capable d’inverser le processus l’hiver, et de pomper alors les calories de l’air extérieur pour restituer la chaleur à l’intérieur de la pièce où il se trouve. Alors… Est-ce qu’on se lance dans l’investissement ? On fait le point sur les avantages et les inconvénients du système.

  climatisation reversible   

Climatisation réversible : les avantages

1. Economies d’énergie Dotée d’un excellent coefficient de performance (COP), la climatisation réversible en mode chauffage est économique à l’usage puisqu’elle restitue en moyenne 3 kWh de chaleur pour 1kWh d’électricité consommée pour chauffer. Elle permet ainsi de réaliser presque 60% d’économie sur la facture de chauffage en hiver, ce qui compense largement la consommation d’été en mode climatisation.

2. Confort thermique Le véritable confort thermique consiste à disposer en un seul geste de davantage de chaleur ou de davantage de froid. C’est ce que permet la climatisation réversible tout au long de l’année puisqu’il s’agit d’un système mixte. C’est également un système qui permet d’adapter très précisément et très rapidement la température de la pièce à vos besoins et vos envies.

3. Un système 2 en 1 : pratique La climatisation réversible permet de n’installer qu’un seul système, et donc de gagner de la place chez soi par rapport à l’installation de deux systèmes distincts.  

Climatisation réversible : les inconvénients

1. Une puissance de chaleur parfois limitée Autant le rendement de la climatisation réversible est excellent, autant sa puissance est parfois limitée. Le risque d’un sous dimensionnement est de ne pas pouvoir chauffer suffisamment en hiver. Il est donc important de déterminer le besoin de puissance par rapport aux déperditions du logement et de vérifier dans la notice technique les puissances restituées de l’appareil pour des températures extérieures négatives. Lorsque la climatisation réversible est utilisée comme moyen de chauffage il faut privilégier un appareil de type "réversible inverter" qui sera en mesure, avec une puissance restituée adaptée,  de chauffer correctement en cas de grands froids.

2. Le bruit Les systèmes de climatisations et de pompes à chaleur sont de plus en plus silencieux, toutefois ils ne le sont pas à 100%.

3. L'installation de l’unité extérieure Comme tout système de climatisation ou de pompe à chaleur, la climatisation réversible nécessite d’installer une unité extérieure. Cette unité extérieure pourra être fixée au sol, sur un mur ou sur le toit, mais il faut prévoir le passage des liaisons frigorifiques pour qu’elle puisse être reliée aux unités intérieures.

Vous souhaitez obtenir des conseils personnalisés ? Appelez notre équipe de spécialistes au  0 820 889 529 (N°Indigo 0,15 € TTC la minute).

    Crédit photo big nose by Georgie Pauwels via Flickr CC Licence By      
Garantie
et sav
Livraison
à domicile
Installation
à domicile
Paiement
100% sécurisé
Note et
satisfaction client
Programme
de fidélité
Copyright © 2018 Domotelec. Tous droits réservés.